Arts de l'Antiquité

Spécialiste

contact.photoTitle

Fabrice VAN RUTTEN

Spécialiste Arts de l'Antiquité, Militaria, Numismatique et Objets Scientifiques

Votre spécialiste n'est actuellement pas disponible. Merci de renvoyer votre demande!
Merci! Votre message a été envoyé à votre spécialiste.

Highlights

Tête sculptée en marbre blanc figurant un dieu, probablement Esculape, Art romain, circa IIe s. ap. J.-C., figuré avec une coiffure et une barbe abondante et bouclée, descendant bas sur le cou, bandeau au sommet du crâne, le nez restauré et le buste sont du début du XIXe s., h. 26 cm (avec buste : 43 cm)

Remarque : copie romaine d'un original grec, le style renvoie directement au classicisme du IVe s. av. J.-C. Les cheveux en broussailles appellent à une analogie frappante avec le buste d'Eubouleus du Musée national d'Athènes (MNA 181), notamment.

Provenance : Bergé & Associés, Paris, vente du 16/12/2015, lot n°253, 
Christie's, Londres, vente du 1/10/2014, lot n°126,
Versailles Enchères, vente du 24/11/2013, lot 188,
collection privée, Bordeaux, acquis dans les années 1950-1960
27000
Exceptionnelle oenochoé en terre cuite à figure rouge, col trilobé et haute anse verticale, la panse et peinte d'une scène dionysiaque figurant le dieu grimpant sur un char tiré par deux panthères, Paniskos (jeune Pan aux oreilles pointue, cornes et pattes de chèvre) marchant à leur suite. Dionysos tient un canthare à pied de la main droite, le thyrse et une phiale de la gauche, il est nu, portant uniquement des bottines et une chlamyde autour de la taille. Le Pan tient lui aussi le thyrse et une phiale de la main gauche, ainsi qu' un rython de la droite. Imposante palmette et palmettes d'encadrement sous l'anse, frise de postes au sol. L'épaule et le col sont décorés d'une frise très réaliste de feuilles de lierre avec baies, d'une frise de postes, d'une palmette, et de deux palmettes stylisées, dans le champ, chaînette et bandelettes, Paestum, circa 350 av. J.-C., 36,5 cm
Provenance : collection privée, Neuchâtel, début années 1980
20000
Cratère calice en terre cuite à figure rouge, rehauts blancs, jaunes et rouges, décoré face A d'un guerrier dans un naiskos ionique avec palmettes d'acrotère et frise de volutes sur le stylobate. Le guerrier est en armes, son équipement et sa cuirasse indique un peltaste (hoplite léger), il est coiffé d'un chapeau à large bord de même type que le "chapeau solaire " béotien. De part et d'autre du temple, deux ménades tiennent guirlandes de fleurs, coffre et éventail, frise de rosettes au dessous. Sur la face B : deux jeunes hommes discutant, vêtus de l'himation, l'un tenant un miroir, l'autre s'appuyant sur un bâton, frise de postes au dessous. Large frise de lauriers sous la lèvre, Apulie, IVe s. av. J.-C., h. 47,5 cm
La face B est d'un rendu très inférieur et n'est clairement pas de la même main que la face A, il s'agit très probablement du travail d'un élève finissant le vase pour ce type de scène, récurrentes sur les vases apuliens. 
Provenance : collection privée, Neuchâtel, début années 1980 
16000
Imposante pyxide globulaire en terre cuite à figure rouge, vasque décorée de trois frises superposées : oves, grandes palmettes tête-bêche, et méandres, sur le couvercle, une imposante frise de personnages (scène de préparation au mariage ) avec de gauche à droite : un Eros nu ailé portant un coffre et une phiale, personnage féminin assis sur une hydrie, personnage central masculin torse nu tenant une couronne et une lyre, un autre personnage féminin assis sur une hydrie tenant une couronne, et un Eros nu ailé apportant phiale et brûle-parfum, dans le champ : plantes, rubans, colombe, large coupe, le tout bouclé par une grande palmette rayonnante, de part et d'autre, frises de rosettes et de postes, Apulie, IVe s. av. J.-C., h. 41 cm.
L'emploi de plantes à fleurs dentelées assez caractéristiques, le traité des visages, du drapé, des bonnets féminins (sakkos) et des poses, évoque très fortement le travail du Peintre du Sakkos Blanc ou de son entourage. Un des personnages féminins est d'ailleurs une copie conforme d'un de ceux présents sur un des célèbres cratères du peintre ; A.D.Trendall, Red Figure Vases of South Italy and Sicily, éd. Thames and Hudson, fig.257
Provenance : collection privée, Genève, années 1960
Publication : Konrad Schauenburg, Studien zur unteritalischen Vasenmalerei, band IV/V, éd. Ludwig, 2002, p.152
26000
Amphore attique, type de Nola, en terre cuite à figure rouge, attribuée à Hermonax
face A : silène marchant vers la droite en jouant du diaulos, figuré nu, de profil, avec une queue de cheval, barbu et porte une couronne de lierre en rehaut rouge, marchant sur un listeau alternant méandres et croix de Saint-André, 
face B : silène marchant vers la droite, figuré de trois quart, nu et barbu, regardant vers l'arrière les bras écartés, tenant un canthare de sa main droite, porte une queue de cheval et une couronne végétale en rehaut rouge, posé sur un listeau de méandres, Grèce, 
vers 470 av. J.-C., h. 36,7 cm

Provenance : 
- collection Olivier Reverdin, Genève
- Vente Münzen & Medaillen, AG, Basel - Sonderliste N - Attische rotfigurige Vasen, mai 1971, lot n°3, p.6

Bibliographie et références : 
- Cette amphore fût exposée au Musée Rath : 
Art Antique - Collections privées de Suisse Romande, 10 octobre au 
7 décembre 1975
- Art Antique - Collections Privées de Suisse Romande, collectif publié par José Dörig, éd. archéologiques de l'Université de Genève, 1975, 
n° 216
- Classical Art Research Centre and The Beazley Archive, University of Oxford, réf. n° 35 (www.beazley.ox.ac.uk)
18000
Grand oushebti en faïence siliceuse bleu-vert très pâle au nom de Néferibrésaneith né de Chépen-Bastet, adossé à un pilier, coiffe tripartite, instruments aratoires, neuf lignes de hiéroglyphes relatant les titres du défunt et le chapitre VI du livre des morts, règne d'Amasis, XXVIe dynastie, Egypte, h. 18,4 cm
Provenance : collection privée genevoise, constituée entre 1965 et 1975
39000
Fragment de bas-relief romain en marbre blanc sculpté de style archaïsant figurant deux personnages féminins marchant vers la droite (procession), toutes deux vêtues d'une tunique et d'une stolla, la première porte un casque grec à long cimier et tient une phiale à hauteur des yeux, la seconde porte un long manche sur l'épaule gauche, 
Ier-IIe s. ap. J.-C., 46 x 42 cm
Provenance : collection privée suisse, acquise durant années 1980
16000
Buste d'empereur romain en marbre cristallin beige, porte une curasse musculaire dite lorica décorée d'une tête de gorgone sous l'encolure, lambrequins sur les épaules, fixation des épaulières terminée par un anneau sur le pectoral droit, porte également le paludamentum impérial accroché sur l'épaule gauche par une fibule ronde, arrière dégrossi au ciseau, monté sur piédouche, Gaule Narbonnaise, 
IIe s. ap. J.-C., h. 38 cm
Provenance : hôtel particulier genevois, collection privée de M. et Mme Edmond Mottier, sans prix de réserve
28000